Moelle

Le Robert reprend mot pour mot la définition de Philippe de Thaon, moine et poète anglo-allemand, dans un ouvrage intitulé « Bestiaire » daté de 1221 : « substance molle et grasse de l’intérieur des os » (source CNRTL).

D’après ce dictionnaire, la moelle du moine précité viendrait de « mëule » attesté entre 1121 et 1134. Par altération, ce mot se serait transformé en moele ou moêle, puis méole au XIIe siècle. Pour être complet, sa racine latine est medulla, mot qui est repris avec un accent aigu sur le E (médulla)  dans le PLI (Petit Larousse Illustré) avec la définition « partie centrale de certains organes ».

Pourquoi vous proposer ce mot d’apparence si facile ? Pour 2 raisons :

  • la première, car beaucoup de personnes prononcent [mwel] alors qu’il se prononce en réalité [mwal] avec un A.
  • la seconde, parce que s’il est souvent prononcé avec un E, c’est que la tendance consiste à affubler le fameux E d’un tréma (moëlle). Eh bien, non, il n’y a pas de tréma à moelle ! Il en va de même pour les dérivés : moelleux, moelleuse, moelleusement.

Vous pourrez penser que je suis obsédé, mais dans une dictée, vous éviterez une jolie bulle lorsque le mot se présentera.

Pour être complet, sachez que « mollard – crachat gras » vient de moelle.

moelle

Publicités

2 réflexions au sujet de « Moelle »

  1. Bonjour,
    Autant je vous suis volontiers pour la question d’orthographie, autant je suis réservé pour celle d’orthoépie – qui n’est certes pas votre sujet principal.
    La « bonne » graphie de nombreux mots pose déjà fréquemment des problèmes, mais la bonne prononciation est un leurre.
    Je conseille à chacun de suivre le site du linguiste Mathieu Avanzi « Français de nos régions » consacré à la phonétique au sein de la Francophonie. Moelle a d’ailleurs fait partie des premiers mots analysés (voir le lien ci-après).
    Comme dans beaucoup de langues, graphie et prononciation ne devraient pas se parasiter mais notre langue cultive l’ambigüité. Il n’est pas étonnant qu’on ait une telle dispersion orale…

    https://francaisdenosregions.com/2018/02/25/6999/

    J'aime

    1. Bjr et merci j’irai voir ce site. Pour moelle, chez moi en Bourgogne j’ai toujours entendu « mwel ». En fait, comme pour tous les articles que je rédige, je n’ai pas la prétention de penser que j’ai toujours raison.Là je me suis fié comme très souvent aux 2 juges de paix que sont Larousse et Robert. Bonne soirée

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s