101 dictées, 2 500 difficultés expliquées

Le Père Noël est passé. Et il m’a apporté trois ouvrages consacrés à la langue française. Un me tenait à coeur particulièrement, c’est celui de Bruno Dewaele, agrégé de lettres modernes, champion du monde d’orthographe  et concepteur de dictées, lesquelles sont désormais compilées dans un livre dictionnaire. Je cherchais déjà depuis quelque temps un ouvrage qui… Continuer de lire 101 dictées, 2 500 difficultés expliquées

Libellule

Joli mot à mon goût que cette libellule ! (latin scientifique moderne Libellula, et latin classique libella (niveau) à cause du vol horizontal de l’insecte). Quelle grâce, quelle élégance lorsqu’elle plane au-dessus de l’eau ! Au-delà de son vol majestueux, la libellule poursuit une tâche noble qui me ravit puisqu’elle se nourrit notamment de ces satanés… Continuer de lire Libellule

Cosplay

Le Robert 2019 intègre désormais le mot cosplay. Larousse l’avait fait entrer 2 éditions plus tôt. Pas de racine latine ou grecque pour une fois. Notre cosplay vient de l’anglais « costume et de to play – jouer ». Il s’agit « d’une pratique consistant à revêtir l’apparence d’un personnage, principalement issu des mangas, de la… Continuer de lire Cosplay

Glabre

Glabre, adjectif, serait emprunté dès 1545 à la botanique et au latin «  glaber – sans poils, chauve ». Sa définition est simple «  sans poils, sans duvet » : des tiges et des plantes glabres. Il peut également s’appliquer au corps humain : un menton, un visage glabre. Stolbach jetait son chapeau sur le… Continuer de lire Glabre

Moelle

Le Robert reprend mot pour mot la définition de Philippe de Thaon, moine et poète anglo-allemand, dans un ouvrage intitulé « Bestiaire » daté de 1221 : « substance molle et grasse de l’intérieur des os » (source CNRTL). D’après ce dictionnaire, la moelle du moine précité viendrait de « mëule » attesté entre 1121 et 1134. Par… Continuer de lire Moelle

Spetsnaz

Voilà un mot qui pourrait vraisemblablement faire des dégâts dans une partie de scrabble ou dans une dictée. Quoi que… il s’écrit comme il se prononce ou l’inverse. Le doute pourrait tout de même venir de la terminaison, un truc en « ase » par exemple. Spetsnaz est un nom féminin pluriel, abréviation du mot russe « vaiska… Continuer de lire Spetsnaz